Péripéties hospitalières

Je poireautais à l’hôpital
Et vraiment je me sentais mal.
Mon ventre depuis le matin
Fut rarement aussi peu plein.


On m’annonce des brancardiers
Qui ne veulent pas arriver.
La colère me monte au nez,
D’épuisement je vais pleurer.


Je ne veux pas d’une ambulance ;
J’ai encor’ mes deux pieds, je pense.
Et puis, c’est sûr, j’y s’rai malade :
J’en suis arrivée à ce stade !


Par deux fois le tour du cadran
De l’aiguill’ fut le chemin’ment.
— J’pars en métro, dis-je à l’hosto.
— C’est pas légal, c’est pas banal.
S’évanouir à l’hôpital,
Ça se fait, c’est notre boulot.
Oui, vous pouvez agoniser,
D’inanition pouvez tomber,
Sous nos doux yeux désabusés.
Mais un malais’ dans le métro,
Ça sort de nos attributions.


Bla, bla... leurs élucubrations
Viennent à bout de ma patience.
Je prends mes jambes à mon cou
Et dans les couloirs je m’élance.


Je sors, je mange un petit bout,
Et je saute dans une rame.
Coincée entre les seins des femmes
Et les fesses de ces messieurs,
Je me dis : c’est quand même mieux
Que les seringues et les sondes !
Enfin, je vis dans notre monde !
Je me sens un peu moins malade,
Ça vaut la petite balade !

En quelques stations enlevées,
Me voilà donc rapatriée
De l’épouvantable Bichat
À Saint-Louis. Sans tralala,
Je me faufile, pas un chat !
Et les zélés brancardiers
N’en étaient pas encor’ partis !

Six heures sonnent, c’est le soir.
Mon ventre était au désespoir !

L’on m’apporte mon déjeuner ;
Aussitôt la bouchée finie,
Je vois arriver mon dîner !
Et là, vous comprenez, je ris !


L’infirmier, très fâché, me dit :
— J’ai consigné dans le cahier,
Vos stupides péripéties.
Le chef en sera informé.
Vous êtes rentrée en taxi !


— Et si vous me mettiez au trou ?
Maintenant, veuillez me laisser,
Au bistro, je vais boire un coup !
J’ai besoin de me retaper :
Manométrie, fibroscopie,
Pneumologie, cardiologie,
Biochimie, sérologie,
Radiographie et biopsie,
Place de Clichy ou Saint-Denis,
Galliéni, ah, quel fouillis !


Le temps de sauter de mon lit,
Je m’étais déjà endormie !...

Krystyna Umiastowska
(2006)

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire