Nouvel an


Nouvel An en attente,
Au long des heures lentes,
L'année suspend son souffle.
Quand les regrets s'engouffrent,
S'en viennent les flocons,
Recouvrant nos balcons.
Et voilà qu'au matin,
Blancheur éblouissante
Qui dévale les pentes,
Qui recouvre les sentes,
Emportant nos tourments.
Comme en un bel écrin,
Le ciel sur ce coussin
Se pose, plein d'espoir,
Et dissipe le noir.
Janvier arrive enfin,
Plein d'allant, plein d'élan.
La tristesse prend fin,
L'avenir nous attend.
Et sur les verts sapins
Du petit patelin,
Un oiseau a chanté
De son timbre flûté,
Déflorant le silence
De la nature immense,
En sa virginité.
Honorant les absences,
Saluant les présences.
Mais sur le blanc vélin,
La plume hésite encore,
C'est un nouveau cahier,
Une nouvelle année.

Krystyna Umiastowska

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire